ETUDE NATIONALE DES DECES AU SEIN DU COUPLE

mercredi 6 juin 2007
popularité : 61%

En France, au cours de l’année 2006, 168 personnes sont décédées, victimes de leur compagnon ou compagne.
De l’étude, il ressort :
1 femme décède tous les 3 trois jours sous les coups de son compagnon
1 homme décède tous les 13 jours, victime de sa compagne

Cette violence s’exerçant dans le cadre familial, 11 enfants ont également été victimes des violences mortelles exercées par le compagnon sur la mère.En incluant les suicides des auteurs et les homicides de tiers, ces violences mortelles ont occasionné au total le décès de 228 personnes.
Cette étude met en exergue :
- que la majorité des homicides conjugaux ont eu lieu dans des couples dont la situation matrimoniale était établie (mariage, concubinage).
- que, cependant, la séparation apparaît comme la cause la plus souvent présente dans le passage à l’acte des auteurs d’homicides au sein du couple.
- que ces faits ont été perpétrés le plus fréquemment dans des couples où l’un, voire les deux partenaires, ne travaillaient pas ou plus.
Enfin, la répartition géographique de ces faits est très hétérogène mais aucune région n’est épargnée. Il convient de souligner que la petite et grande couronne parisienne ainsi que le Nord/Pas-de-Calais sont les territoires les plus durement touchés. Vous trouverez en document joint la plus grande partie de cette étude.


Documents joints

PDF - 108.6 ko

Brèves

23 mai 2008 - Loi du 4 avril 2006 : Le point de vue de la F.N.S.F.

Toujours d’actualité, la loi du 4 avril 2006 est au coeur de nos débats et de nos interventions. (...)

29 octobre 2007 - Le cap des 560 signatures est dépassé

Merci à toutes et à tous.
Pensez à faire circuler le lien vers la pétition ;-)

1er août 2007 - LE CAP DES 100

Le cap des 100 premiers signataires de la pétition de soutien à Aynur B. a été atteint hier soir et (...)